L’Antilope aussi appelée Addax, sud du Sahara

addax

L’addax appartient aux hippotraginés, il est aussi appelé antilope, par imprécision puisque ces deux animaux ne sont pas tout à fait identiques.

Contexte

Cet animal est un mammifère de la famille des bovidés,  plus particulièrement des Cétartiodactyle ruminant hippotraginés. Il fait partie des Chordés vertébrés et appartient à l’espèce des nasomaculatus, il est herbivore.

Caractéristiques physiques

Le museau de l’antilope est tacheté, son pelage est plus ou moins clair (blanc, gris). Ses cornes sur la tête sont ondulées et s’affinent pour finir en pointe.Du haut de ses 1,6 mètre en moyenne (pouvant osciller de 1,30 à 1.8 m),  la taille de cette sorte d’antilope dépend du genre ; les mâles sont plus grands que les femelles. Quant aux cornes, elles atteignent entre 80 et 100 cm. Pesant entre 60 et 125 kg, les femelles sont plus fines et plus légères que les mâles. Le durée de vie avoisine les 20 ans mais peut atteindre 30 ans lorsqu’il est en milieu protégé. Ses larges sabots lui donnent l’avantage de fouler facilement le sable et à vive allure.

Activités

Téméraire, l’antilope ne s’installe que dans les régions désertiques telles qu’on en trouve dans le nord de l’Afrique. Elle y mange de la végétation de type buissons, feuillages, herbes… De nos jours, l’Antilope est en voie critique d’extinction (classement officiel). En effet, elle a beaucoup été chassée par l’homme. Ses autres prédateurs sont les lions, léopards et hyènes. L’une de ses principales caractéristiques est qu’elle vit à l’envers : dormant le jour, elle est active la nuit. Pour ne pas être gênée par la lumière du soleil lors de ces moments de sommeil, et pour créer son propre cocon, elle creuse dans le sable afin de former un petit nid et de pouvoir y dormir.